Accueil du site > 6e Arts plastiques > Réponse de Samuel Aubin aux élèves de 6e A

Réponse de Samuel Aubin aux élèves de 6e A

samedi 10 octobre 2009, par Samuel Aubin

Bonjour à vous la classe de 6e A et bonjour à vos professeurs,

j’ai découvert votre message aujourd’hui en faisant étape à Belgrade (en Serbie) et où j’ai pu me connecter à internet chez les gens qui m’hébergent. Merci pour ce message, il m’a fait très plaisir, c’était réjouissant de vous entendre alors que je suis au fin fond des Balkans.

Pour répondre à vos questions : oui ça se passe bien et j’ai déjà récolté pas mal d’histoires d’amour depuis mon départ. Il y a eu Venise où j’ai rencontré un libraire qui se prend pour Casanova, un Hôtel qui s’appelle "Giulieta e Romeo", et des jeunes femmes qui m’ont confié leurs histoires. J’ai passé deux jours à Venise et ensuite j’ai pris le train pour Ancône où j’ai pris un ferry qui a traversé l’Adriatique et m’a déposé à Split en Croatie. De là, j’ai pris un bus qui m’a conduit à Mostar en Bosnie-Herzégovine. A Mostar, j’ai rencontré un homme qui bravait tous les dangers pendant la guerre pour rejoindre sa fiancée (à Mostar il y a eu une guerre qui s’est terminée il y a 14 ans). J’ai aussi rencontré un tzigane qui a épousé la fille qu’il aimait malgré l’interdiction faite par son père. Mais je ne vais pas vous raconter toutes les histoires maintenant...

A propos de l’émission "J’irai dormir chez vous", ce que je fais avec ce voyage, ce n’est pas vraiment la même chose. C’est vrai que je vais dans pas mal de pays, mais à mon avis c’est le seul point commun. Par exemple, je ne cherche pas à m’imposer chez des gens et d’ailleurs je dors le plus souvent à l’hôtel. Mais comme je n’ai jamais regardé cette émission, le mieux serait peut-être que nous en regardions un extrait quand je serai à Montreuil et que nous en parlions.

Quelqu’un me demande si les pays que je traverse sont pauvres ou riches. Et bien ça dépend. A Venise par exemple c’était plutôt riche. A Mostar ça l’était beaucoup moins. Et à Belgrade où je suis ce soir, c’est pauvre aussi mais moins qu’à Mostar. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de riches. Mais l’écart est beaucoup plus important et visible qu’en France.

Sinon j’ai bien pris note de la mise en garde : je vais faire attention à ce qu’un loup ne déboule pas du sentier de fleurs dans la forêt...

Demain matin je prends le train pour Istanbul. Je pars à 8h et j’arrive à 8h le lendemain... Là-bas un interprète m’attend pour chercher avec moi des histoires d’amour dans la ville.

Je crois que nous avons RDV par visioconférence ce jeudi 15, ce sera une bonne occasion pour approfondir vos questions et en poser d’autres.

Samuel

A propos de la notion de cadre que vous travaillez en cours d’art plastique, je vous joins une photo extraite d’une séquence que j’ai filmée à Venise et qui vous amènera peut-être à réfléchir sur cette notion.

Portfolio

Répondre à cet article

2 Messages de forum


14 octobre 2009 15:04, par Léna

> Réponse de Samuel Aubin aux élèves de 6e A

Bonjour a tout ce qui visite se site je m’appelle Léna Verger et je suis dans la classe Art plastiques avec Mme Cauquil-Gleizes je trouve que cette classe est tres bien la derniere fois que lon avait fait du dessin sa ma plus et je pense qu’au court de l’année se sera de mieu en mieu.Je voulais demander a Samuel Aubin ou était t-il en ce moment ? Et je conseille a tout se qui aime le dessin ou bien les art plastique en général de faire cette clase art plastique . AUREVOIRE tout le monde et a bientot Léna
P.S : Quand esque vous reveneé a Montreuil Samuel Aubin de Léna

12 octobre 2009 17:25, par Margot Cauquil-Gleizes

> Réponse de Samuel Aubin aux élèves de 6e A

Merci Samuel pour ces impressions, et l’attention portée aux remarques des élèves.

A jeudi pour la visioconférence, et d’autres images à partager. On regardera à cette occasion ta photo, qui délimite des cadres dans le cadre, et encadre bien le sujet.

Répondre à cet article